Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La maladie d'Alzheimer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Santé -> Les Principales maladies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rajaa.B
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 36
Point(s): 1
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 22/11/2006 19:41:40    Sujet du message: La maladie d'Alzheimer Répondre en citant

La maladie d'Alzheimer




[?] Qu'est-ce que c'est?

La démence de type Alzheimer est caractérisée cliniquement par le développement progressif d'une démence où dominent les troubles de la mémoire, l'atteinte du langage et les fonctions intellectuelles qui permettent d'agir, de savoir, de penser.

[?] Les signes de la maladie?


La maladie touche plus souvent la femme autour de 55 ans.

D'évolution rapide, la phase initiale est caractérisée par une tendance aux oublis qui passe souvent inaperçue mais peut être à l'origine d'anxiété et de dépression.

Cette amnésie est souvent négligée mais apparaît progressivement une perte de mémoire plus sévère : les malades ont du mal à se souvenir des événements récents. Par exemple ils sont incapables de se rappeler qui est venu leur rendre visite récemment ou ce qu'ils ont vu à la télévision. Ils se souviennent cependant des événements du passé ancien.

A ce stade existe une désorientation temporelle et spatiale : les patients ont tendance à se perdre dans des endroits qui leur sont pourtant familiers ou à vagabonder. Ils n'ont plus de repères de temps. Ils perdent la capacité de se prendre en charge.

On note souvent une exagération des traits de personnalité : colères chez les patients irascibles, passivité marquée chez les sujets placides, anxiété, dépression etc...

Au début de la maladie, le malade se rend compte par moment de la détérioration de ses facultés et en tire une grande angoisse.

Les troubles du langage s'installent progressivement : le malade ne trouve plus ses mots; il participe de moins en moins aux conversations. Il ne comprend pas bien ce que l'entourage lui dit ou essaie de lui expliquer. Il lit de moins en moins. Son raisonnement est atteint. Il ne prend plus d'initiative. Les actes de la vie quotidienne deviennent difficiles à réaliser. Le patient coordonne mal ses mouvements; il tombe souvent et se cogne facilement.

Puis surviennent une désorganisation et une confusion mentale sévères avec hallucinations et illusions diverses. Le sujet à ce stade de la maladie peut oublier de manger, perd le contrôle de sa vessie et de ses intestins. Il devient grabataire et souffre d'infections répétées. L'hypotension artérielle doit être surveillée.

Peu à peu s'installent des troubles phasiques (langage), praxiques (gestuelle), gnosiques (reconnaître des objets par exemple), une atteinte des fonctions exécutives (penser de façon abstraite, planifier, organiser).

Ces perturbations peuvent longtemps passer inaperçues car elles s'installent progressivement, à bas bruit.

Les éléments du diagnostic de maladie d'Alzheimer

Le Mini Mental Score (MMS), coté sur 30, témoigne d'une dégradation à partir de 25, mais même s'il est normal des tests plus poussés peuvent révéler des déficiences débutantes, d'où une surveillance plus rapprochée à mettre en place avant même que la démence ne soit avérée.

L'imagerie (scanner, imagerie par résonance magnétique) permet d'éliminer d'autres causes de détérioration intellectuelles non curables (certaines tumeurs, des accidents vasculaires multiples par exemple) ou curables dont le traitement permet de guérir ou de faire régresser la démence (hydrocéphalie à pression normale, hématome sous-dural chronique, méningiome par exemple).

Les examens biologiques cherchent d'autres causes curables : hypothyroïdie ou maladie de Biermer (syndrome neuro-anémique) par carence en vitamine B12 par exemple). La transmission génétique n'est pas démontrée, pas plus que les causes toxiques.

[?] Examens et analyses complémentaires ?


Parmi les examens complémentaires, aucun ne permet de faire le diagnostic. Ils aident néanmoins le médecin, d'une part en éliminant d'autres diagnostics et d'autre part en montrant des anomalies dont l'association avec la maladie d'Alzheimer est fréquente :

L'électroencéphalogramme est altéré ;
Le scanner peut montrer une dilatation globale des ventricules et une atrophie diffuse à prédominance pariéto-occipitale.
Traiter et prendre en charge la maladie d'Alzheimer

Les médicaments vasoactifs sont sans effet.

Trois molécules sont reconnues actives: tacrine, rivastigmine et donepezil.

Elles ralentissent l'évolution, sans la stopper.

Le malade se dégrade plus lentement. Il ne faut donc pas bercer de faux espoirs les familles de ces patients qui assimilent traitement et guérison. Ils sont "de prescription légalement limitée", mis en place par un neurologue (éventuellement certains gériatres ou psychiatres), et suivi, une fois le patient équilibré, par le médecin généraliste et le neurologue.

Les traitements adjuvants et la prise en charge?

Il est important que le même médecin et le même neurologue, à proximité du patient, gère au mieux les problèmes qui vont survenir dans le cours de l'affection.

L'apparition d'une agitation pose la question de la cause. Toute agression peut rendre le patient agité : une infection urinaire, une mycose linguale ou gynécologique, un fécalome, une angine et d'autres causes inapparentes.

Le patient ne sachant plus se plaindre, il faut les chercher soigneusement.

Un stress dans l'environnement, l'attitude angoissée de certaines familles, des cris, des gestes brusques, tout peut être vécu comme inquiétant par ces patients.

La "camisole chimique", souvent un neuroleptique, ne doit donc jamais être prescrit sans enquête préalable car elle risque d'aggraver certains troubles (rétention d'urine, constipation). Il faut bien en peser l'intérêt et le réserver aux cas incoercibles, où l'on ne trouve aucune cause et la coopération entre généraliste et neurologue, dans le choix thérapeutique, permet d'ajuster au mieux ces traitements


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 22/11/2006 19:41:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rajaa.B
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 36
Point(s): 1
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: 22/11/2006 20:02:57    Sujet du message: La maladie d'Alzheimer Répondre en citant

Les différents types de cancer




Cancer de la langue
Cancer de la peau
Cancer de la prostate
Cancer de la thyroïde
Cancer de la vessie
Cancer de l'estomac et du duodénum
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'ovaire
Cancer des bronches
Cancer du col de l'utérus
Cancer du côlon et du rectum Cancer du corps de l'utérus
Cancer du foie
Cancer du larynx
Cancer du pancréas
Cancer du poumon
Cancer du rein
Cancer du sein
Cancer du testicule
Leucémies et lymphomes


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 00:23:21    Sujet du message: La maladie d'Alzheimer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Santé -> Les Principales maladies Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com